HappiNess Factory

Gravity Cake

Pour ses 4 ans, Mathéo voulait un gâteau au chocolat.
Jusque là, rien d'extravagant mais celui-ci, en plus d'être bon, devait être magique... et oui, rien que ça ^^



J'ai opté pour une recette de gâteau au chocolat on ne peut plus classique (une génoise "brownie" trouvée dans le livre Gâteaux de Rêves de Linda Lomelino) et d'un coup de baguette magique, je l'ai transformé en "Gravity Cake".

Pour le gâteau au chocolat : 225 g de beurre, 200 g de chocolat noir 70%, 185 g de cassonade blonde, 100 g de sucre en poudre, 4 œufs, 240 g de farine, 50 g de cacao en poudre, 1 cuillère à café de levure chimique.

Préchauffez le four à 175°C.
Coupez le beurre en cubes et cassez le chocolat en petits morceaux. Placez le beurre et le chocolat dans un récipient. Faites fondre le tout au bain-marie.
Dans un plat, mélangez la cassonade, le sucre en poudre et les œufs. Battez bien jusqu'à ce que le mélange prenne une jolie couleur jaune pâle.
Mélangez la farine avec le cacao et la levure.
Incorporez la préparation au chocolat à celle composée de sucre et d’œufs. Battez bien jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajoutez petit à petit le mélange farine / cacao / levure. Mélangez une nouvelle fois.
Une fois que la pâte est bien lisse. Versez celle-ci dans un moule et enfournez pour 50 bonnes minutes. Une fois cuit, laissez refroidir le gâteau avant de le démouler.

Avant de passer au glaçage, placez le gâteau au chocolat au congélateur.

Glaçage : 225 g de chocolat noir, 375 g de crème liquide entière, 90 g de miel, 90 g de beurre à température ambiante.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Dans une casserole, faites chauffer la crème avec le miel. Versez petit  petit la crème chaude sur le chocolat fondu. Mélangez bien jusqu'à ce que la glaçage soit homogène. Ajoutez le beurre coupé en cubes. Mélangez. Laissez refroidir (la température doit redescendre à 37°C).

Sortez le gâteau du congélateur et placez-le sur une grille. Versez le glaçage. Laissez prendre un quart d'heure avant de décorer.

Le "Gravity Cake" : 2 boîtes de fingers, 600 g de M&M's, un peu de chocolat noir (fondu) et 3 pailles (en plastique avec un coude)

Placez délicatement le gâteau sur le plat de service. Sur le pourtour, posez les fingers. Veillez à laissez un espace pour la "cascade" de M&M's.
Soudez les 3 pailles avec du chocolat fondu. Plantez les pailles dans le gâteau. Disposez le bonbons au chocolat sur les pailles jusqu'au "coude". Utilisez le chocolat fondu comme colle. Décorez ensuite le gâteau en formant la "cascade". La touche finale : placez un sachet de M&M's vide sur le bout des pailles.

Abracadabra... voilà un Gravity Cake mes amis ^^
Le "Waouh effect" était bel et bien au rendez-vous.
Mission Accomplie!





Palmiers à l'ail des ours


Ce weekend, nous étions à la campagne pour la fête des mamans.
On en a profité pour cueillir de l'Ail des Ours.




Pour le pesto : 1 poignée de feuilles d'ail des ours,  50g de pignons de pin, 50g de parmesan râpé, 1 pincée de fleur de sel, 1 peu de poivre et de l'huile d'olive

Lavez et séchez les feuilles d'ail des ours. Mixez tout les ingrédients (ça marche aussi avec le pilon et le mortier mais le résultats reste plus grossier). Ajoutez l'huile jusqu'à l'obtention de la bonne consistance.

Pour les palmiers : 1 pot de pesto à l'ail des ours et 1 rouleau de pâte feuilletée

Déroulez la pâte feuilletée. Tartinez-la de pesto. Roulez la pâte sur elle-même jusqu'à la moitié. Répétez cette opération pour l'autre moitié de la pâte. Placez la pâte au frigo environ 30 min. Préchauffez le four à 200°C. Coupez la pâte (environ 1 cm). Disposez sur la plaque du four recouverte d'une feuille de papier sulfurisé. Enfournez 10 à 15 minutes.

Ces petits palmiers sont parfaits pour l'apéro!

Chez Charli avec Tartine & Boterham

Aujourd'hui, je te propose de découvrir d'une part l'envers du décors de notre boulangerie préférée et d'autre part un super site pour les amoureux du bon pain!



Tartine et Boterham est un super site qui permet de découvrir la fine fleur des boulangers bruxellois.
Et cerise sur le gâteau, ils organisent des visites afin de mieux comprendre la démarche et le travail de ces artisans.

C'est par le biais de Tartine et Boterham que je me suis inscrite au Workshop organisé chez Charli.

Charli est une boulangerie - pâtisserie que nous aimons tout particulièrement (c'est notre chouchou) car elle propose de très bons produits et prône des valeurs qui me sont chères telles que :
  • des produits de qualité, frais et goûteux, qui sont produit quotidiennement sur place
  • pas d'utilisation de produits chimiques, d'arômes, de conservateurs ou autres poudres de perlinpinpin 
  • des farines et des produits bio ou de cultures "raisonnées"
  • une réelle démarche écologique globale : une fabrication "raisonnée" afin d'éviter le gaspillage, le tri sélectifs, une consommation responsable des matières premières et de l'énergie (100% verte)

Au passage, je t'invite à lire le très bel article de Sarah (ICI). Elle y a été stagiaire durant presque deux ans et son retour conforte l'opinion que je m'étais forgée à propos de cette petite boutique (Chez Charli ce n'est pas que du marketing... OUF!)

Revenons-en à nos croissants!

Lors de ce workshop, nous avons été accueilli par Adrien alias l'expert "viennoiseries" de la maison.
Avec lui, nous avons passé en revue les ingrédients utilisés pour fabriquer un bon croissant (beurre, farine, levure, sucre, sel) ainsi que les différents procédés (un industriel ne travaille pas comme un artisan)
La qualité des matières premières est primordiale (Ici, ils travaillent avec du beurre AOP des Charentes et  de la farine de blé Label Rouge).  Et le respect des temps de pause l'est tout autant.

Nous jetons un œil à l'atelier et nous passons au "testing".
Géry (le fondateur de Tartine et Boterham) a apporté des croissants provenant de différents types de production (industriel, artisanal, semi-industriel). Le verdict est sans grande surprise!

Tu me diras bien sûr que chez Charli c'est meilleur, c'est peut-être de la qualité mais c'est trop cher!
Alors, lis bien ce qui va suivre...
Le croissant de chez Charli pèse environ 90g et coûte 1.30  tandis que le croissant que tu achètes au supermarché ne coûte peut-être que 70 centimes mais il pèse seulement 45g (soit la moitié de celui que tu trouves chez Charli!)
Donc au final, si on fait le calcul le croissant artisanal est moins cher que l'industriel, il n'est pas bourré d’additif, les ingrédients qui le compose sont de qualité et il a été fabriqué avec art par un artisan amoureux de son métier! What else???

J'ai participé à ce workshop avec mon fils de 3 ans (presque 4), il a adoré la visite de l'atelier mais par contre il n'a pas trop accroché à la "théorie". Pour notre prochaine escapade avec Tartine et Boterham, je pense plutôt choisir une visite d'atelier afin de voir la fabrication du pains ou des couques.

Je vous encourage vivement à participer à ce type d'atelier car c'est vraiment très intéressant surtout lorsqu'on à la chance de tomber sur une personne, comme Adrien, qui parle avec passion de son métier.

Avril, le résumé




En avril, il y a eu une escapade à la mer pour fuir la morosité de la capitale.
Il y a eu un stage de tennis pour Mathéo et le retour au bureau pour moi.

Il y a eu des découvertes comme le Festival de la Gastronomie avec The Fork (en sirotant de délicieux cocktails chez Le Toast by Albert), le "Press Day" de Rob ou encore l'expérience ElectRhône

Il y a eu des recettes healthy  : chili sin carne, energy ball et le chia pudding mais aussi des goûters gourmands à souhait chez Charli Salé ou chez C O C O donuts

Il y a eu des balades...
"Urbaine" : le long du canal à la découverte des fresques street art
"Nature" : au Hallerbos pour observer les jacinthes

Il y a eu un DIY pour faire ses bombes de bain. On a craqué pour le scribouille des Skewies et pour un atelier "Tartine & Boterham"

On a été voir Robinson Crusoé au cinéma. On a adoré! Avec Mathéo, on va régulièrement dans les salles obscures mais cette fois-ci, il a d'autant plus apprécié la projection car son "best friend" était de la partie! Et oui, mon tout petit devient un grand...

En mai, il fêtera ses 4 ans et on prépare une super fête!!!


Chia pudding au lait d'amande et fruits rouges

Le chia c'est la petite graine dont toute la planète "healthy" parle!
Ici, je te propose de démarrer la journée du bon pied avec ce "super aliment" sous forme de pudding.



Ingrédients : 1 verre de lait d'amande, 3 cuillères à soupe de graines de chia, 1 cuillère à soupe de sirop d'érable, 1 cuillère à café d'extrait de vanille... et des fruits

La veille, mélangez dans un récipient le lait végétal, les graines chia, le sirop d'érable et l'extrait de vanille. Mélangez et placez le récipient au frigo jusqu'au lendemain matin.

Le matin, il n'y a plus qu'à laver et couper les fruits. Disposez les fruits et le pudding. Dégustez.